Read online arrow1
10.11.2017
icon-facebook
space
space
Ricard Cardus (9e) brillant avec la moto de Tom Lüthi à Valencia

C’est le dernier GP de la saison 2017, un événement forcément particulier pour toute l’équipe de CGBM Evolution, en l’absence de son pilote-phare, Thomas Lüthi (carXpert Interwetten). On rappelle que Tom a été victime d’une chute douloureuse lors des essais qualificatifs du GP de Malaisie, il y a deux semaines à Sepang, et qu’il s’est fracturé l’astragale de son pied gauche. Opéré avec succès par l’équipe du docteur Marc Mettler, à Münsingen, le vice-champion du monde Moto2 a fait le déplacement en Espagne, pour son dernier week-end sous ses couleurs actuelles. Sa Kalex a été confiée à l’Espagnol Ricard Cardus (carXpert Interwetten), qui s’en est sorti avec les honneurs ce vendredi en signant le neuvième chrono du jour. Les deux pilotes du team Garage Plus Interwetten, Jesko Raffin (18e) et Iker Lecuona (25e) ne perdent respectivement que 8 dixièmes et 1,2 seconde sur la pole provisoire, obtenue par le Portugais Miguel Oliveira, vainqueur des deux derniers GP en date. De retour à la tête de ses troupes après avoir beaucoup travaillé en coulisses ces ultimes semaines, le patron de CGBM Evolution, Frédéric Corminboeuf, tire le bilan de cette journée: «Bilan positif, avec l’excellent travail de Ricard mais aussi, surtout, avec le plaisir de voir un Tom Lüthi souriant, dont l’opération s’est bien déroulée. Nous lui souhaitons bien sûr nos meilleurs vœux pour un prompt rétablissement. Dès cette première journée, Ricard nous a apporté des informations intéressantes, lui qui roule également avec une Kalex en championnat d’Europe, tout en étant le pilote de développement du projet KTM Moto2. Jesko prouve qu’il s’est bien réveillé en seconde partie de saison. Cela fait plaisir de le voir aussi motivé et il prouve que, même s’il n’a pas été retenu par le Comité de sélection des pilotes, il a sa place en championnat du monde. Iker a connu du bon et du moins bon; comme c’est un enfant de cette région de Valence, il y a beaucoup de monde autour de lui, qui attendent un exploit de sa part. Il a passé cette première journée, à lui maintenant de se détendre pour les qualifications, puis pour la course.»

Il a dit…
Ricard Cardus (carXpert Interwetten, 9e):
«Les premiers tours ont été assez compliqués, puisque j’ai commencé la journée avec un setting de base qui correspond au pilotage de Tom Lüthi, qui ne ressemble pas au mien. Tom pilote beaucoup avec l’arrière de la moto, moi je préfère mettre du poids sur l’avant. Les choses se sont améliorées en cours de journée et ce week-end, dans ce team fantastique, mon but est double: prendre du plaisir et remercier Fred et son équipe de m’avoir fait confiance, tout en préparant la finale du championnat d’Europe, qui se déroulera dans une semaine sur ce même circuit.»

Cheste (Espagne). GP de Valencia Moto2, première journée d’essais libres (2 séances): 1. Oliveira (POR, KTM), 1’35.802 (150.400 km/h); 2. Bagnaia (ITA, Kalex), à 0.057; 3. B. Binder (RSA, KTM), à 0.208; 4. Pasini (ITA, Kalex), à 0.211; 5. A. Marquez (SPA, Kalex), à 0.236; 6. Nakagami (JPN, Kalex), à 0.316; 7. Schrötter (GER, Suter), à 0.429; 8. Morbidelli (ITA, Kalex), à 0.438; 9. R. Cardus (SPA, Kalex, carXpert Interwetten), à 0.509; 10. Vierge (SPA, Tech 3), à 0.554. Puis: 18. Raffin (SWI, Kalex, Garage Plus Interwetten), à 0.829; 19. Aegerter (SWI, Suter), à 0.835; 25. Lecuona (SPA, Kalex, Garage Plus Interwetten), à 1.244. 33 classés. Lüthi (SWI, Kalex, carXpert Interwetten) est forfait (il a été opéré avec succès de sa fracture de l’astragale du pied gauche, suite à son accident des essais qualificatifs du GP de Malaisie).

Show all news
image 1
image 2

image 3
image 4

 

 
Your received this newsletter from Technomag-Interwetten because you are subscribed. Unsubscribe